Imprimer cette page

Rôle du Pédicure-Podologue dans la prise en charge du diabète

Chez le patient diabétique, de nombreuses complications peuvent survenir durant l'évolution de cette maladie.

Flacon

En ce qui concerne le pied

L'atteinte des artères

  • Au niveau de la peau : Fragilise la peau (fine, froide, rouge)
  • Au niveau de l'os : trouble vasculaire, déminéralisation de l'os, reconstruction anarchique, hyper appuis

Conséquences :

  • Plaies ischémiques
  • Retard de cicatrisation
  • Risque d'infections
  • Ulcérations

L'atteinte des nerfs :

  • Peau : Sèche-épaisse-fissurée
  • Fibres motrices : diminutions de force des muscles releveurs du pied
  • Atteinte des muscles du pied au niveau des orteils qui se déforme en griffe entrainant un conflit avec chaussure
  • Fibres sensitives : superficiel plus de sensibilité au niveau de la peau du pied
  • Profond plus de sensibilité à la pression et à la vibration

Conséquences :

Le pied ne possède plus de système d'alerte pour toutes douleurs ou plaies. Avec les déformations du pied citées précédemment, le patient ne se rend plus compte des conflits avec la chaussure. Avec les atteintes cutanées citées précédemment, le patient diabétique à une peau très fragilisée fortement exposée à des risques de plaies.

TOUT CECI N'EST PAS UNE FATALITE !

Par un suivi régulier et une bonne connaissance de ses pieds, ces problèmes sont évitables.

Vous aussi soyez acteur dans la prévention des complications au niveau du pied :

  • Regardez vos pieds tous les jours au-dessus et en dessous (un miroir est parfois utile !)
  • Lavez vos pieds tous les jours (attention à la température et aux brûlures).
  • Bien les sécher surtout entre les orteils. (Si entre les orteils c'est difficile, utilisez un coton de tige ou un sèche cheveux en position froid).
  • Utilisez un savon doux.
  • Appliquez régulièrement une crème hydratante sur l'ensemble du pied, sauf entre les orteils.
  • Achetez des chaussures confortables.
  • Inspectez à la main l'intérieur de vos chaussures avant de les mettre.
  • N'utilisez pas de pierre ponce, râpe, ciseaux, mais seulement une pince à ongle pour les couper droit (ne pas aller dans les coins) et pas trop courts.
  • Si vous voyez des rougeurs, épaississement de la peau, ongles épais consultez votre podologue.

Consultez régulièrement votre podologue

Avec l'ensemble des complications citées précédemment il est impératif de consulter un podologue au moins une fois par an.

  • Il réalise un bilan global du pied :
  • Il vérifie son aspect général, la sensibilité profonde et superficielle. Ceci lui permet de graduer le risque podologique.
  • Il réalise des soins de pédicurie si nécessaire pour lutter contre l'épaississement de l'épiderme.
  • Il réalise un bilan podologique ce qui permet de vérifier les hyper appuis du pied, la statique au niveau de la marche et si les chaussures sont bien adaptées.